BIO

Majead a débuté dans le rap dans les année 90. Féru de littérature, il s'investit aussi dans l'écriture poétique et de nouvelles. En 2004, il publie ses premiers textes dans une revue littéraire Nantaise (Sol'Air Edition). 2005, il part s'installer en Guadeloupe.

En 2008, paraît aux éditions Ouaknine, son premier recueil de poésie et de textes courts, intitulé "Echecs & Vivre!". La même année, il devient lauréat d'un concours organisé par SFR Text Jeunes Talents en partenariat avec le Marathon des mots. En parallèle, il réalise son premier  projet Slam, un maxi 3 titres, inspiré de son recueil, en collaboration avec Blue Bird et Circus Marcus.

En 2009, il est responsable de la rubrique littéraire du Mika déchaîné (Mensuel guadeloupéen de libre opinion et d'analyse critique) et intervient une fois par semaine  sur la chaîne Canal 10 (TV locale Guadeloupe) autour de débats culturels et sociétaux. 2010, il fait une première partie collective du concert de Grand Corps Malade en Guadeloupe.

Quand il n'écrit pas, Majead anime des ateliers d'écriture (slam, prose, poésie) dans les écoles et auprès des particuliers. En 2011, sort son premier Album "Dégâts & D'EGO", une autoproduction réalisée par Oten du 6TMD. 2012, il est parrain de l'opération "1 Ti'son pour la route", concours de création artistique en faveur de la sécurité routière en Guadeloupe.

Aussi, Majead collabore  avec Gwadad Café qui est un collectif d'artistes avec lequel des projets sont élaborés, notemment, un maxi 2 titres prévu pour fin 2012.

Lauréat du concours musical « En français dans le texte », sur le thème de la contestation, organisé par Noomiz et Discograph, un label indépendant.

Son actu, c'est la sortie d'un E.P 5 titres "Mordicus Epoque" Slam/Jazz, composé par Lionel Clément, Nossa & Randy Jacobson,  prévue pour 2013.

En lice pour la finale Printemps 2013 des Prix de la short Littérature, organisé par "shortEdition". 29 textes sur 227 ont été retenu, dont celui de Majead, "Spleen, Slam, Scratch & Groove", consultable, ici :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire